Atupele refuse d'exclure l'appariement de Mutharika lors d'une nouvelle élection présidentielle

Le président du Front démocratique uni (UDF), Atupele Muluzi, n'a pas exclu des pourparlers avec le parti au pouvoir pour être candidat à la vice-présidence du président Peter Mutharika lors de la nouvelle élection présidentielle sanctionnée par la Cour constitutionnelle en juillet.

Muluzi, cependant, a déclaré que le parti n'avait pas encore conclu d'accord politique avec le Parti démocrate progressiste (DPP) pour le renouvellement d'une alliance politique.

"J'ai eu des entretiens avec tous les principaux partis politiques sur la possibilité d'une alliance à cause de la question 50+1.

"J'ai écouté tous les partis politiques; le MCP, l'UTM et le DPP. La prochaine chose à faire est maintenant pour moi de déposer les offres devant le comité exécutif national qui prendra une décision finale sur la question", a-t-il déclaré.

C'est après le problème qu'il a ramené l'UDF dans le mariage du DPP sur les plateformes de médias sociaux.

Il ne pouvait ni démentir ni confirmer les informations selon lesquelles Mutharika lui aurait proposé le poste de colistier lors de la nouvelle élection.

Le jeune Muluzi, fils de l'ancien président Bakili Muluzi qui a gouverné le pays de 1994 à 2004, a déclaré que le DPP tout comme le MCP et l'UTM ont fait leurs offres à l'UDF et que la question de la colistière pourrait être l'une des questions abordées.

Le secrétaire général de l'UDF, Kandi Padambo, a également confirmé que le parti avait prévu des réunions ce week-end sur diverses questions, notamment les options de partenariat lors des nouvelles élections.

"La réunion du NEC a été programmée pour discuter de diverses questions, y compris les options de partenariat à la suite de la clarification judiciaire de ce que signifie le terme" majorité "par rapport aux élections présidentielles. Ce n'est qu'après que le NEC a pesé les options et indiqué une préférence que nous avons obtenu chercher l'opinion de nos autres échelons de direction et de nos membres, sympathisants et partisans de la base », a-t-il déclaré.

Article connexe:  Trump fait l'objet d'une enquête formelle d'impeachment

Mutharika aurait offert un poste de colistier à Muluzi et cinq postes ministériels et d'autres postes d'ambassadeur aux membres de l'UDF si l'UDF et son chef concluaient une alliance électorale avec le DPP.

Ernest Thindwa, politologue basé au Chancellor College de l'Université du Malawi, a déclaré que cela n'était pas surprenant.

"Le DPP est conscient qu'attirer la faveur de 50 % des électeurs ne sera pas une perspective facile pour un parti qui est largement perçu comme un groupement politique ethnique. C'était relativement plus facile pour le DPP avec la majorité simple (FPTP) que nous avons été à tort. utilisé lors des élections précédentes », a déclaré Thindwa dans des citations rapportées par Malawi News samedi.

Il a déclaré qu'avec l'exigence 50 + 1, qui est désormais une loi définitive, le DPP doit aller au-delà de son bastion traditionnel compte tenu de sa base de soutien localisée et travailler avec l'UDF est une option que le parti peut envisager et susceptible de voir des alliances électorales régionales.

Thindwa a déclaré que l'alliance électorale DPP-UDF est certainement une force formidable et qu'elle profitera de manière disproportionnée au DPP.

Priligy Verschreiben http://buycialisuss.com – Acheter Cialis Amoxicilline Numéro Ndc Cialis Malegra Dxt Sans Ordonnance

Tout ce que je vois, c'est le début d'une nouvelle ère politique. Deux vaches grasses seront de petites vaches peu profondes. Venir du système à deux partis. Le meilleur système politique sur le veggie. Partie non performante pour lâcher prise sur l'opposition. Le Malawi sera un meilleur endroit où partir. Vive la véritable démocratie

QUITTER en effet… chizungu chakuvutanitu et au sens sctuel zalembeka zoonadi QUITTER… osati vivent effectivement

Article connexe:  Il a classé l'EP comme primaire (à vie) ou secondaire (acquis)

VISION 2020!!

Chakwela ndi chilima tikudikilila Si amati alipofuna kupititsa zofuna za amalawi patsogolo zokhala pautsogo alibe nazo

Mangochi Mangochi ma douce maison Mangochi…..oui la plupart d'entre nous ont le sang jaune mais pas avec ce stupide lâche….en tant que leader. Watipusitsa grand moment. Il ne nous a plus vendu avec ce fou othawa mbumba yake atamva ka mswaswa chabe. Nous avons besoin de dirigeants comme Chilima très courageux….il est allé au tribunal ndi mbumba yake…ils se sont battus ensemble pas ce fisi….en enfer

Sa décision n'est pas aussi facile qu'il le dit… Les gens reprochent déjà à son père d'avoir amené les Muntharika qui ont profondément décidé du Malawi selon des critères ethniques… 50 + 1 concerne la question de savoir si ce pays restera uni avec un président élu par tous de Chitipa à Nsanje …Sa décision est de savoir si nous deviendrons une Fédération….un moment de l'histoire dont on se souviendra….Il a plus de 40 ans devant lui….Espérons qu'il ne sera pas blâmé dans Future comme son Père….

Mesdames et messieurs, ce gars d'Atupele n'a aucune valeur sur l'échiquier politique du Malawi. Le garçon ne doit pas se vanter d'avoir un joker, non non non. Il aurait pu gagner en tant que député de sa circonscription. Akanakala kuti son autre nom est « inflation » il aurait pu être à 1000%. Période!

J'aime les goûts d'atupele. Très pragmatique. La vie consiste à faire les meilleurs choix qui feront un ARGENT. Après tout, en plus d'être des animaux, nous sommes tous des CRIMINELS.

Article connexe:  Comment le stress extrême provoque la perte de cheveux

Discuté avec toutes les parties. DPP, UTM, MCP.

Mon pied.. Quels sont vos principes Mr Atupele et votre parti jaune UDF

Akangoyimila u khansala, bébé uyu, kuzolowera nourrissant à la cuillère, kkkkkkk. Il n'est pas du matériel présidentiel. Président Umatawa Manyazi? Il a disparu dans l'oubli, ati sabbatique, atalikunga bodza, ESSAYANT D'ENTERRER SA TÊTE dans le SABLE comme une AUTRUCHE, ali manyazi ataluza ndi u khansala umene

Ce type ne peut pas ajouter de valeur à dpp. Il n'a réussi qu'à 250 000 voix lors des dernières élections. Dpp a besoin d'un partenaire crédible qu'atupele pls !

Depuis quand peut-on faire confiance à dpp. La seule chose que l'UDF obtiendra sera le vice-président, mais peu de temps après avoir gagné, s'ils le font, ils déshonoreront tous les accords.

La même chose se produirait si Atupele travaillait avec Chakwera. Les gars du MCP Nsundwe le bousculaient et le chassaient de la coalition. Ainsi, l'UDF et Atupele doivent calculer leur soutien sur un moindre mal mais aussi une plausibilité politique à long terme. DPP est une émanation de l'UDF.

Laisser un commentaire